À PROPOS

Un parcours atypique. C'est ce qui me vient à l'esprit lorsque je tente d'analyser l'itinéraire qui a été le mien. Nous sommes en 1997, la France compte entre 1 et 2 millions de foyers abonnés à internet. Tous en bas débit. J'explore le web, je me familiarise avec les outils de création numérique, je bidouille mon PC mais surtout je navigue sur le web et m'imprègne d'informations, d'images, de sons. Je découvre et me forme à de nombreux logiciels. Je crée des sites internet, réalise mes premières vidéos, me teste à la création numérique et passe sous Mac…

Au début des années 2000, j'accompagne de nombreux artistes dans leur démarche. Je réalise pour et avec eux des sites ou des CD-Rom qui seront soit de "simple book" soit l'oeuvre elle-même. Nathalie Léonard (www.nleonard.org), Estelle Sämson (estelleplast.canalblog.com), ou Muriel Taragano (muriel-taragano.artblog.fr), par exemple, me pousseront à me surpasser pour répondre à leurs requêtes.

En 2001, ma rencontre avec un des membres du Groupe Bazooka va faire exploser mes repères graphiques. Bazooka est un collectif de graphistes aux influences punk principalement actif de 1974 à fin 1978. Contactés en 1977 par Serge July pour illustrer le journal Libération, les membres du collectif applique à l'actualité leurs méthodes de détournement et de contestation . Faisant face aux réticences de plus en plus grandes de la rédaction du journal, le groupe arrête sa participation directe. Cependant, Libération édite à partir de février 1978 "Un Regard moderne", mensuel d'actualité remarqué dès lors pour sa qualité et son caractère innovant. La lassitude des trois leaders du groupes et les problèmes suscités par leurs provocations conduisent à l'arrêt de l'expérience en août après six numéros.

En 2002, Loulou Picasso adapte "Un Regard moderne" à Internet en l'ouvrant, entre autres, à Kiki Picasso et Olivia Clavel, puis à d'autres artistes, au travers du site unregardmoderne.com, qui leur vaut un procès, intenté par l'AFP (2003), pour piratage des images qu'ils reprennent de l'agence en les détournant graphiquement. J'interviens sur certains aspects techniques du site ou la création d'outil pour celui-ci. En 2005, face aux pressions, Loulou Picasso arrête le site.

En 2002, je rencontre Samuel Guillot (artiste multimédia), avec qui je vais collaborer autour de plusieurs de ses oeuvres. Aujourd'hui, encore, je continue de l'accompagner, de l'aiguiller sur l'aspect technique dans ses recherches multimédia.

En mai 2006, je lance canalSIX.tv première webTV sur Rennes, webtv qui a l'originalité d'être participative. Très rapidement, je gère une trentaine de bénévoles.

Entre 2006 et 2007, j'anime plusieurs ateliers lors de séminaires : Forum des Usages Coopératifs à Brest en 2006, 2èmes rencontres du net public breton à Brest en 2007, et Les étés TIC de Bretagne à Rennes en 2007.

En 2006 et 2007, je réalise le site internet pour la manifestation Hôtel Laïka. Hôtel Laïka repose sur le principe d'une exposition éphémère et collective qui rassemble entre 10 et 15 artistes le temps d'un week-end.

Fin 2007, j'anime un atelier «bandes dessinées numériques» pour des jeunes incarcérés à la Maison d’Arrêt de Rennes aux quartier des mineurs.

De 2007 à 2011, j'anime des TD à l'Université de Rennes I en tant que chargé d’enseignement.

Mai 2008, je quitte CanalSIX, pour lancer un deuxième projet de webTV (23h60.tv) qui s'intéresse à l'actualité culturelle de Rennes et ses environs. Le projet s'arrête fin 2010 par manque de financement.

Depuis 2008, je suis chargé d'enseignement à l'Université de Rennes II en DEUST et Licence USETIC (Usage Sociaux Educatifs des Technologies de l'Information et la Communication)

En 2011, je travail à la mise en place d’une plateforme collaborative pour plusieurs entreprises. Le projet m’a été commandité par la FICAM (Fédération des Industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia) et se nomme DIG-IT (visible sur www.digit.fr). Cette plateforme est cofinancée par la Ficam, la Région Ile de France et la Direccte (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi).

En 2010, 2011 et 2012, je réalise pour la Ficam le Guide Focus sous forme de dvd-rom pour les 2 premières éditions et sous forme de livre pour la 3ème édition. Le guide Focus est un guide qualitatif de la prestation technique de la création française dans les univers du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia. Le guide regroupe de nombreuses informations économiques, historiques et statistiques sur le secteur.

En 2013, j'accompagne Samuel Guillot dans la réalisation d'une oeuvre multimédia autour du jeu de plate forme "casse-brique", en vue d'une exposition sur la commune de Liévin.